Conversation avec un consultant Pro Bono : Karl Rapson

Conversation avec un consultant Pro Bono :  Karl Rapson

Résilience 93, qui est un programme gratuit de relance et d’accompagnement à destination des PME et startups de Seine-Saint-Denis. Movemeon les a soutenu en plaçant 8 consultants Pro Bono.

Le tissu économique de Seine-Saint-Denis a été particulièrement fragilisé par la crise sanitaire. Aussi, le territoire du 93 connaît des difficultés persistantes. L’objectif de Résilience 93 est de faciliter la sortie de crise et la croissance des entreprises, notamment grâce aux opportunités des marchés des JO 2024. Ce programme est effectué en partenariat avec JP Morgan (sponsor), Les Canaux, la CCI 93, le MEDEF et d’autres grands groupes.

Le nombre total d’entreprises à accompagner sur le diagnostic est de 16, à raison de 2 jours/personne par entreprise .

Leurs missions consistent à faire un diagnostic de 360° en entrée de parcours du programme. Une analyse du business des entreprises sous tous les angles, à partir des données qu’elles fourniront. L’objectif des (ex)consultants sera d’identifier les solutions envisageables à leurs problématiques clés, des leviers de développement stratégiques ou de rebond. 

Afin de mieux connaître le profil des participants du programme, nous avons réalisé une interview avec chacun d’entre eux.

Vous cherchez à recrutez un profil comme celui de Karl pour votre projet pro-bono ? Contactez Clément ici.

Comment as-tu commencé ta carrière ? Comment évolue-t-elle ?

J’ai démarré ma carrière chez PwC France, en tant que consultant en management spécialisé dans les services financiers. J’y ai passé trois années pendant lesquelles j’ai pu travailler sur des problématiques de conception de modèles opérationnels cibles (TOM), intégration post-fusion (PMI), réduction des coûts, amélioration de la performance, transformation de fonctions, etc.

Puis en 2017 j’ai décidé de rejoindre Deloitte UK (bureau de Londres). En effet en tant que consultant spécialisé en banque et marchés de capitaux, Londres était pour moi une destination naturelle. J’y ai passé deux belles années pendant lesquelles j’ai pu développer mon expertise sectorielle avec des grandes banques de la City (Barclays, HSBC, Deutsche Bank, etc.) sur des projets à fort rayonnement international. J’ai pu notamment travailler sur un grand projet de Carve-out / préparation d’introduction en bourse pour une grande banque de la place, ce projet m’a d’ailleurs donné envie de continuer dans le monde de la fusion-acquisition.

En 2019 je suis rentré en France et j’ai donc rejoint les équipes M&A de Deloitte Paris, où j’ai pu développer une expertise en due diligence commerciale et opérationnelle, post-merger integration, séparation d’entités (carve-out, spin off), buy-side assistance et restructuring opérationnel.

Depuis début 2021 je suis devenu consultant indépendant spécialisé en stratégie d’entreprise et en fusion-acquisition. J’ai déjà réalisé quelques missions orientées due diligence stratégique ou revue stratégique pour des fonds d’investissement.

Pourquoi as-tu voulu participer à un projet pro bono ? 

Après avoir créé ma structure de conseil en freelance, j’ai mis un peu de temps à trouver ma première mission. En attendant, j’ai donc proposé mes services à Movemeon pour accompagner une entreprise à taille humaine du secteur de la construction confrontée à différentes problématiques (structuration organisationnelle, culture, processus et systèmes, pricing, difficultés liées à la crise sanitaire, etc.). C’est toujours un plaisir de pouvoir donner de mon temps, et de pouvoir apporter mon expertise à d’autres entrepreneurs ou chefs d’entreprise.

Quels sont les principaux aspects de ton nouveau rôle, comment aident-ils le programme et qu’as-tu gagné de cette expérience ?

Sur ma mission pro bono, je réalise un diagnostic 360° de l’organisation (forces et faiblesses de l’organisation, menaces et opportunités de l’environnement) de cette entreprise, et je vais également mettre en place une roadmap et un plan d’action. On fait des ateliers hebdomadaires de deux heures depuis déjà trois semaines, et je suis censé terminer ma mission à la fin du mois de mai.

Quel effet a eu la pandémie sur ta vie personnelle et professionnelle ?

De manière générale, je réalise que la pandémie n’a eu que très peu d’effets négatifs sur ma vie professionnelle et personnelle. Au contraire, j’ai pu, durant les différentes vagues de confinement, profiter davantage de ma famille, et passer moins de temps dans les transports en commun ou en voiture pour me rendre au travail ou chez mes clients. Enfin, cette crise sanitaire m’a poussé à redéfinir mes priorités en termes d’objectifs professionnels et de rythme de vie, mais aussi à profiter davantage de la nature et de changer ma manière de consommer ou de me déplacer (je roule désormais en vélo électrique la plupart du temps!).

Quelles activités fais-tu le plus souvent à cause de la pandémie ? (Recherche d’un nouveau job, lecture d’articles, passer du temps sur les réseaux sociaux..)

Je fais du vélo et des balades en forêt. J’essaie de reprendre un peu une de mes passions qui est la photographie. Je profite aussi au maximum de ma famille.

Enfin, qu’est-ce que tu as le plus hâte de faire une fois que les restrictions gouvernementales auront été relaxées ? (meetings et entretiens en personne, assister à des évènements, autres.. à préciser)

Depuis le 19 mai les restaurants et bars sont ouverts de nouveau, je suis tellement impatient d’y retourner, ça m’a énormément manqué! Il y a aussi les expositions, musées et autres activités culturelles que je suis vraiment impatient de reprendre! Et pour finir, j’ai vraiment besoin de pouvoir voyager à nouveau.

Movemeon connecte des (ex) consultants et freelances grâce à des perspectives d’emploi, conseils et événements. Inscrivez-vous gratuitement et recevez des offres d’emploi, des conseils d’experts et des invitations à des rencontres professionnelles afin d’agrandir votre réseau. Inscrivez-vous, Circle recrute sur Movemeon!

5 1 vote
Article Rating

Related articles