8 erreurs sur votre CV qui freinent les recruteurs

8 erreurs sur votre CV qui freinent les recruteurs

Chez Movemeon, on voit passer plusieurs centaines de CV tous les mois. Vous seriez surpris de voir à quel point quelques excellents candidats compromettent leur chance, juste à cause de leur CV. Dans cet article, retrouvez une liste des erreurs les plus fréquentes (bien plus qu’on ne l’imagine) ainsi que quelques conseils pour les corriger simplement.

Votre CV est sauvegardé au format word

Ça paraît ridicule, quelle est la différence entre un fichier Word ou PDF, après tout ? Une première chose qui peut sembler insignifiante au premier abord, c’est qu’un document Word prend plus de temps à s’ouvrir qu’un PDF. Si l’on doit faire un rapide point sur des CV avant un rendez-vous avec un recruteur et que le temps manque, les CV au format Word passent souvent en dernier sur la liste des priorités. Ils sont ensuite souvent lus à la va-vite, ce qui ne peut que désavantager les candidats, peu importe leur expérience. N’oublions pas que le format d’un fichier Word n’est pas toujours conservé d’un ordinateur à un autre, il est donc très fréquent le CV se retrouve déformé sur l’écran du recruteur. En sauvegardant votre CV au format PDF, vous vous assurez que l’alignement et la police de vos paragraphes soient conservés.

Votre CV n’est pas personnalisé pour l’offre à laquelle vous postulez

Lorsqu’on nous demande notre avis, le premier conseil que l’on donne est toujours de re-rédiger son cv pour mettre en avant les expériences qui ont du sens pour le poste en question. Non seulement cela vous met en avant sous votre meilleur jour, mais cela rend également toutes les étapes à suivre plus faciles. Parfois, nous parlons à des recruteurs qui ne sont pas convaincus de la motivation d’un excellent candidat car son CV ressemble à un CV générique, destiné à postuler massivement. Le fait de simplement mentionner des projets dans les bonnes industries et les bons départements est une manière efficace et rapide de faire comprendre aux recruteurs que vous faites partie du même monde.

Votre CV est trop long

Cela est lié au point précédent. Si vous n’adaptez pas votre CV au poste pour lequel vous postulez, il est compréhensible que vous ayez envie d’inclure le plus de détails possibles. Cependant, les listes exhaustives sont épuisantes et il vaut mieux montrer que vous comprenez en quoi le poste consiste et gardez quelques éléments en réserve pour briller lors de votre entretien. Les candidatures qui parviennent en haut des shortlists sont toujours celles qui parviennent à démontrer de manière succincte que le candidat possède tous les pré-requis, en mettant en avant une sélection précise de projets.

Vous ne dites pas si vous avez le droit de travailler dans le pays où vous postulez

Si vous n’habitez pas dans le pays dans lequel vous candidatez mais que vous avez les permis de travail nécessaires, mentionnez-le clairement dans l’entête ou le pied de page de votre CV. Vous rendez la tâche difficile au recruteur lorsqu’il doit deviner en se basant sur les langues que vous parlez, l’université où vous avez été ou l’entreprise dans laquelle vous avez commencé votre carrière. Les recruteurs ont parfois plusieurs centaines de candidatures à considérer et n’ont pas de temps à perdre. Ne leur donnez pas une raison de penser que vous pourriez ne pas faire l’affaire.

Vos expériences ne sont pas triées par ordre chronologique

Certaines personnes décident d’organiser leur cv de manière thématique, selon les différents types d’expériences qu’elles ont eues. Cela rend la lecture très confuse. Il devient difficile de comprendre la progression du candidat, ses entrées et sorties du consulting ou simplement l’étendue de son expérience.

Vous avez chargé votre CV avec des chartes, images et graphiques

Une image peut parfois résumer 100 mots à la perfection. De la même manière, une image résume parfois un seul mot mais prend dix fois plus de place. Si elle n’explique pas quelque chose qu’il vous est impossible de rédiger dans le même espace, une illustration est probablement de trop et ne contribue qu’à alourdir votre CV. Si vous recherchez un moyen de communiquer votre personnalité (facteur souvent décisif dans les start-ups), une lettre de motivation est le meilleur moyen de parvenir à vos fins.

Vous n’expliquez pas les trous dans votre CV

Tout le monde a besoin de prendre du temps pour soi parfois. Mais dans la mesure du possible, évitez de laisser des périodes inexpliquées s’insérer dans votre CV. Une situation peu claire soulève des interrogations. Il vaut mieux, au contraire, expliquer que vous avez pris du temps pour élever vos enfants ou pour voyager. Cela en dira beaucoup plus sur vous et peut être un bon point de conversation durant un entretien.

Vous n’expliquez pas votre impact

Mettre en avant la pertinence des projets auxquels vous avez participé est important. Mais démontrer que vous avez su faire la différence l’est encore plus. Si vous le pouvez, précisez toujours l’impact qu’a eu votre travail. Tout le monde cherche à recruter un winner.

0 0 vote
Article Rating

Related articles